Qu’est ce qui provoque une hernie cervicale ?

Qu’est ce qui provoque une hernie cervicale ?

La hernie cervicale est une affection qui touche généralement la posture et la mobilité des personnes atteintes. Mais qu’est ce qui est réellement à la base de cette maladie ? Voici quelques détails dans les lignes qui suivent.

La sénescence : cause première d’une hernie discale 

La hernie discale cervicale est un mouvement anormal d’un disque intervertébral qui crée une expulsion d’un morceau discal dans sa paroi postérieure. Ce dernier peut engendrer une compression sur les racines nerveuses créant ainsi un conflit disco-radiculaire. Cela entraîne inévitablement une discopathie cervicale. 

La discopathie cervicale se définit donc comme un déplacement désorganisé des disques intervertébraux. Elle est généralement provoquée par la vieillesse ou la sénescence des muscles. En effet, lorsque l’on vieillit, les ligaments de la colonne vertébrale perdent souplesse et élasticité. Ce qui expose fortement la mobilité des disques et donc aux ruptures des ligaments. En général, cette perte de souplesse et élasticité est créée par la sécheresse de zone intervertébrale. 

Des accidents de la colonne vertébrale   

A part les personnes du troisième âge, les sportifs peuvent également souffrir d’une hernie discale. En effet, certains mouvements brusques et rotatifs impliquant la colonne vertébrale peuvent entraîner une hernie discale. Ainsi, les chutes ou les accidents de circulation restent des potentiels moyens susceptibles de déclencher une hernie discale. Et lorsque la chute est assez grave, elle peut entraîner une hernie discale c5 c6. Dans ce cas, les symptômes sont assez remarquables. Ils peuvent partir des douleurs aiguës à des engourdissements dans les bras et parfois en finissant par une paralysie du bras. Mais avant d’atteindre ce cas extrême, il vaut mieux se confier au plutôt pour un suivi médical approprié. 

L’arthrose cervicale 

Bien que l’arthrose soit généralement attribuée à la vieillesse, elle reste une affection qui touche de nos jours certains jeunes. Mais elle reste également l’une des premières causes de la hernie discale cervicale. En effet, l’arthrose cervicale est l’usure du cartilage qui se retrouve au niveau des différentes articulations du cou. Elle s’associe habituellement avec des mouvements des os de proximité donnant ainsi la voie libre à une hernie cervicale

Dans ce cas, les symptômes se résument généralement à des douleurs vives et profondes au niveau du cou et des épaules. Et nécessitent que la personne affectée prennent des antalgiques et se réfère à la kinésithérapie pour faire de la rééducation.

Un mauvais maintien de la posture

Une des causes les plus banalisées de la hernie discale est le mauvais maintien de la posture. En effet, bien que cela puisse paraître banal, le fait de mal se tenir pendant un long moment peut engendrer une hernie cervicale. Une posture cambrée pendant un long moment ou une position couchée sur une longue durée peut créer ce déplacement anormal du disque cervical. Habituellement, ces cas de hernie discale sont bénins et se règlent assez rapidement par la prise d’anti-inflammatoire non stéroïdiens. Et quand le patient n’est pas un sportif en activité, les médecins recommandent de laisser la hernie disparaître d’elle-même. 

En gros, la hernie discale cervicale peut être provoquée par la vieillesse, l’arthrose ou carrément un accident violent. Dans l’un ou l’autre des cas, il est recommandé de se rapprocher d’un médecin traitant pour suivre la thérapie adaptée. 


Les commentaires sont clos.